Aviateurs alliés passés par Comète via les Pyrénées


N° 012
Section A
IndividuNom/Matricule : John "Jack" William HUTTON / 1678696
Naissance/Décès : ? / 1944
Adresse : 71 Done Avenue, Leamington-on-Tyne, Northumberland
Unité : RAF Bomber Command 101 Squadron
Grade : Sgt
Fonction : Mitrailleur
Zone d'atterrissage : Diepenbeek, entre Hasselt et Genk (Limbourg belge)
Jack Hutton sur ses faux papiers Comète en 1941
AvionType : Vickers Wellington Mk II
N° série : R1703
Immatriculation/Nom : SR-J
Abattu le : 31 août-1er septembre 1941 lors d’une mission de nuit sur Cologne, par un chasseur
Localisation : écrasé à Boxbergheide, Limbourg belge
Vickers Wellington
Action de ComèteRéception : Quelque peu chaotique à Bruxelles.
Interrogatoire : Form E chez un dentiste de Hasselt, DONNY
Hébergeurs : LEFEBVRE, COLLIN, POLLARIS, LAMMERS, VAN LIERDE, KISTEMAN, VAN HOEGAERDEN, BRUSSELMANS, BECQUET, JOTTRAND, HOFMANS, LEBBE
Guides nationaux : CALMES, COPPENS, KISTEMAN, GIERSE, BLINDENBERG, VAN HEERSWYNGHELS, WAUCQUEZ
Guide international : DELCROIX, DE JONGH
Durée : 17 semaines
Passage des Pyrénées : le 25 décembre 1941, au cinquième passage.
Informations complémentaires : SPG 688.
Il est immédiatement assisté à l'atterrissage par des fermiers qui bravent le couvre-feu lors des accidents. Warburton (fiche A013) et lui reçoivent de la nourriture et des vêtements. Ils traversent Hasselt, où un gendarme les illumine de sa torche. Ils répondent "Gut Nacht" et ils passent. Ils traversent le canal Albert et dorment dans les champs le reste de la nuit. Le matin, ils contactent un fermier qui les nourrit. Deux jeunes femmes arrivent avec des vélos et des vêtements, les emmenant chez des amis à Hasselt. Ils y restent jusqu'au 06 septembre. En mai 1941, un Sgt RAF Henry Fraser de Inverness avait été arrêté à Hasselt et emmené comme prisonnier de guerre, tandis que les logeurs avaient été abattus. Il semblerait qu'il s'agissait d'un groupe du MNB (Mouvement National Belge) fondé par Henri COLLARIS de Hasselt et Robert LEFEBVRE de Anneghem. Alphonse POLLARIS les recueille à Hasselt et les remet à Lucien COLLIN et Robert LEFEBVRE de Hasselt. Ils reviendront chez Henri COLLARIS
Le 06 septembre, leurs logeurs CALMES et COPPENS les mènent à Bruxelles à René LAMMERS et Henri KISTEMAN au 56 Rue Montserrat à Bruxelles. Celui-ci les remet à Henriette SCIEYR-VAN HEERSWYNGHELS.
Celle-ci les place immédiatement chez Félix VAN HOEGAERDEN au 16 Rue du Parnasse à Ixelles. Le 07 septembre, KISTEMAN les mène chez Guillaume VAN LIERDE. Après avoir passé chez KISTEMAN, BRULEZ, DUMONT, GIERSE et BRUSSELMANS, ils sont remis par GIERSE à Henriette SCIEUR et Henri KISTEMAN. Ils reviennent chez lui en fin novembre. Après avoir passé chez LAMMERS? ils vont chez HOFFMANS-VERBIST, et DELCROIX les y prend vers l'Espagne.
Ceci est une première version.
De Hasselt, ils vont chez un "Henri", chef de scouts au 5 Rue du Général Leman à Etterbeek, où ils rencontrent le Sgt Ives (fiche A006). Henri BLINDENBERG les convoie dans différentes maisons où ils logent. Léo GIERSE (fiche B005) les convoie alors chez Anne BRUSSELMANS au 127 Chaussée d'Ixelles. Ils sont vite séparés et restent ailleurs deux jours.
Yves va loger chez Jules VILAIN et Hutton et Warburton vont chez René LAMMERS et sa femme au 16 Avenue du Roi Albert à Anderlecht. Il est alors séparé de Len Warburton pour dix jours et loge dans diverses maisons, dont celle de Marie-Antoinette BECQUET à Ixelles et un jour et une nuit en décembre chez Suzanne JOTTRAND, épouse DESTREE au 58 Chaussée de Charleroi, venant de chez A. LEBLICQ du 86 Rue de Parme à Bruxelles. BECQUET le déclare chez elle au 24 Rue Saint-Georges à Ixelles du 1er au 10 décembre 41.
Il va aussi chez Anne DEPOURQUE à Schaerbeek. Cette dernière se méfie un peu de lui, car il ressemble à "l'homme au doigt coupé" (Prosper Dezitter), et le baron Jacques DONNY le questionnera longtemps.
Ils se retrouvent le 23 septembre et restent ensemble jusqu'au 09 novembre 1941, date à laquelle ils partent vers l'Espagne.
Un rapport de Portemine dit qu'il fut reçu de Guillaume "Bob" VAN LIERDE de Uccle. Ils sont logés chez Fernand HOFMANS et sa mère Anne VERBIST au 41 Rue Henri Vieuxtemps à Anderlecht (arrêtés le 17 janvier 1942 pour aide à l'évasion dans le groupe MNB-Comète) et Fernand HOFMANS déclare qu'il les a reçus de son chef René LAMMERS.
DELCROIX déclare qu'il a pris Warburton deux fois : la 1ère à la "Libre Belgique" trouvé chez Guillaume VAN LIERDE, 2 Rue du Ham à Uccle où il a logé 15 jours, puis caché dans l'épicerie des VAN HOEGAERDEN au 16 Rue du Parnasse à Ixelles (reçus de Henri KISTEMAN du 56 Rue Montserrat et placés là par Henriette VAN HEERSWYNGHELS et y ont logé 8 semaines en deux séjours), et la 2ème fois "Ils s'en vont par une ligne dénomée Henri Journaux. Il les poursuit jusque Charleroi et ne trouve rien. 6 semains plus tard, BERNE (de la Sûreté) m'indique une adresse et me conduit à Anderlecht où je retrouve Warburton. Il avait déménagé 20 fois. Hutton est retrouvé 4 jours après. Il avait déménagé 15 fois.
Gérard WAUCQUEZ (fiche B003) déclare les avoir reçus de Maurice LEBBE à Rhode-Saint-Genèse et les avoir remis à Frédéric DE JONGH.
VAN LEIDA leur procure d'autres faux papiers, et Octave DELCROIX les accompagne jusque Valenciennes, où il les remet à Andrée DE JONGH. Cette dernière les guide jusqu'en Espagne. Ils traversèrent la Somme près de Corbie, et y reçurent de nouveaux papiers, français. Il ne signale pas la présence de Jean-Noël Van Daele, aviateur belge (fiche B004).
Il arrive à Gibraltar le 04 mars 1942, et à Gourock le 10 mars, avec Warburton (fiche 013A). Ils sont débriefés ensemble le 13 mars.
John Hutton est décédé le 31 juillet 1944 lors d'une mission de la 617ème escadrille au-dessus de la France et est enterré au cimetière Nord de Clichy (Paris). Voir cette page du CWGC

Retour à la liste des personnes évacuées

© Comète Kinship Belgium