Aviateurs alliés passés par Comète via les Pyrénées


N° 065
Section A
IndividuNom/Matricule : Robert "Bob" FROST /1383682
Naissance/Décès :1923 /
Adresse : 41 College Place, Camden Town, Londres NW1
Unité : RAF Bomber Command - 150 Squadron
Grade : Sgt
Fonction : Mitrailleur arrière
Zone d'atterrissage : dans un champ près de Kapellen (Diest) en Brabant flamand
Frost sur ses faux papiers français en 1943
AvionType : Vickers Wellington Mk III
N° série : BJ877
Immatriculation/Nom : JN-Z "Zebra"
Abattu : la nuit du 16 au 17 septembre 1942, par la Flak lors d’une mission sur Essen.
Localisation : avion abandonné par l’équipage au-dessus de Diest
Vickers Wellington
Action de ComèteRéception :
Interrogatoire :
Hébergeurs : OLIEU, MARECHAL, AYLE
Guides nationaux : DE GREEF, MORELLE
Guide international : G d'OULTREMONT, DEJONGH, JOHNSON
Durée : 3 semaines
Passage des Pyrénées : le 09 octobre 1942
Informations complémentaires : Rapport d'évasion SPG 937 (complet). Pour le restant de l'équipage, voir aussi Randle (fiche A060), Mounts (fiche A061) et Brazill (fiche A079).
Frost atterrit à dans un champ labouré. Il enterre son parachute et marche à travers champs jusque Kapellen, le long de la chaussée de Diest à Tirlemont. Il voit de la lumière dans un maison (chez le bourgmestre) et frappe en disant "Guten morgen, mein Herr". Après un moment de doute, il s'identifie comme Anglais et demande à manger. On amène un homme (le beau-fils du bourgmestre) qui parle anglais et qui l'emmène au soir à Tirlemont à bicyclette. Il suit alors deux autres hommes à vélo chez un docteur où il peut prendre un bain et dormir. Le 18, il passe la journée dans un abattoir mais retourne dormir chez ce docteur.
Le 19 septembre, il est conduit à la gare vers 07 heures et il suit, sur instruction, un homme de loin. Hors de la gare à Bruxelles, l'homme lui parle enfin et le conduit dans un magasin. On l'y questionne et il est conduit chez Achille OLIEU, au 416 ou 417 à l'avenue des Pagodes à Laeken. Il y loge deux nuits, du 18 au 20 septembre. Il passe ailleurs (chez les MARECHAL et chez les "deux Elisabeth WARNON et LIEGEOIS) où il retrouve Mounts et Randle et d'autres (Pipkin, Prevot ..).
Il quitte Bruxelles le 23 septembre avec Jean GREINDL et Georges d'OULTREMONT. A Paris, il reste du 23 au 1er octobre chez Mr Aylie (Robert AYLE, l'adjoint de Frédéric DE JONGH pour Comète-France) au 37 rue de Babylone, et du 1er au 03 chez Mr MORELLE (Léon Prévôt dit Aimable FOURQUEREL) au 10 Rue Oudinot. Chez Robert AYLE, il voit débarquer de nombreux évadés le 25 septembre.
Le 03 octobre, il quitte Paris avec Freberg (fiche A068), Heap (fiche A067) et Ledford (fiche A066). Leurs guides jusque Saint-Jean-de-Luz furent Elvire MORELLE, et Janine DE GREEF, qui les accompagnera jusque Urrugne. "Bee" (fiche B037) et "Tante Go" les rejoignent à Bayonne.
Frost quitte Gibraltar le 24 octobre 1942 et atteint Portreath le 25. Il deviendra instructeur, ne pouvant plus voler au-dessus de l'Allemagne.

Selon les informations du livre de Randle, il tombe à proximité à proximité de la ferme d’Angèle VANGILBERGEN, et resta trois jours. Celle-ci le mit en rapport avec Comète. Emmené à Bruxelles, il logea chez un agent de change près de la Bourse, puis chez une veuve, Avenue des Pagodes. Là, on lui donna un costume, des chaussures et de faux papiers. Ceux-ci l’identifiaient comme "Robert Simonis", censé être un marin belge vivant à Bordeaux et retourner chez lui après avoir rendu visite à Bruxelles à sa maman souffrante. Il rencontra par la suite Andrée De Jongh dans un appartement bruxellois (plus probablement parisien) et c’est elle qui l’escorta vers l’Espagne, en même temps que Ledford), Heap et Freberg.
Voir aussi cette page

mot de remerciement


Retour à la liste des personnes évacuées

© Comète Kinship Belgium